Publié par : Papy40 | 21/12/2010

Freebox Révolution : 60 Millions de consommateurs dénonce l’inflation masquée des tarifs

Source :  Zdnet.fr

par Olivier Chicheportiche, ZDNet France. Publié le 20 décembre 2010

 Le magazine édité par l’Institut national de la consommation estime que la nouvelle offre du FAI dissimule de nombreux frais qui font gonfler la facture annuelle.

Si la nouvelle offre Freebox Révolution a été saluée par tous les observateurs et les internautes comme la plus complète du marché, nombreux ont également été ceux qui ont épinglé la politique tarifaire de Free.

En effet, si officiellement le prix ne change pas (29,99 euros par mois), l’opérateur a trouvé une astuce pour gonfler le prix de cet abonnement Premium qui ne veut pas dire son nom.

L’abonné devra débourser 5,99 euros de plus par mois pour bénéficier du dégroupage total (afin de s’affranchir de la ligne France Télécom), soit un total de 35,98 euros par mois. Après SFR, la barre psychologique des 30 euros  par mois est donc brisée. "Free emboîte donc le pas à SFR, en essayant que cela ne se voie pas trop", souligne ainsi le magazine 60 Millions de consommateurs.

Astuce

"L’astuce permet à Free de continuer à afficher le prix de 29,99 euros en page d’accueil du site, quand bien même l’immense majorité des abonnés, ceux qui souhaitent le dégroupage total, paieront 35,98 euros par mois. Sur le site, le prix «tout compris» n’apparaît que plus tard dans le processus d’abonnement, et peu clairement. Voilà qui risque de piéger plus d’un futur abonné…"

Le mensuel estime même que l’offre de Free dissimule des frais cachés qui gonfleront encore la facture annuelle de l’abonné. "L’étude de la brochure tarifaire fait aussi apparaître de nouveaux frais : frais d’accès dans certains cas (39,99 euros si la ligne est inactive avant l’abonnement) et frais de réactivation (100 euros), destinés à dissuader les abonnés actuels de résilier pour se réabonner dans la foulée et échapper aux frais de migration", peut-on lire.

Par ailleurs, "les frais de résiliation ont été discrètement alourdis : fixés à 96 euros, ils sont dégressifs à raison de 1,5 euros par mois dans la nouvelle offre, contre 3 euros auparavant. Désormais pour ne pas les payer, il faudra rester fidèle à Free cinq ans et quatre mois !"

Globalement, selon les calculs du magazine, "en intégrant l’ensemble des frais cachés, y compris ceux liés à la hotline [qui reste facturée, NDLR], deux années d’abonnement chez Free coûtaient 757 euros avec l’offre historique. Avec Freebox révolution, l’addition grimpe à 924 euros (+21,9 %), voire 964 euros si des frais d’accès sont facturés (+27,2 %)".

Pour parvenir à ce résultat, 60 Millions de consommateurs intègre le coût du forfait, de l’option dégroupage total, les frais d’activation et de résiliation au bout des deux ans, et les frais de hotline avec l’hypothèse de 40 minutes d’appels en deux ans.

Free - Iliad"Free avait été l’inventeur de l’Internet tout compris à 29,99 euros. Il en sera aussi l’un des fossoyeurs", conclut acerbe l’article.

D’autant plus que le prix des nouvelles offres de Free comme de SFR devrait encore augmenter avec la hausse prévue de la TVA qui doit s’appliquer début 2011. Chez Free, l’abonnement pourrait ainsi approcher les 39 euros par mois…

Publicités

Catégories