Publié par : Papy40 | 09/03/2011

Hausse de la TVA: Les opérateurs mobiles qui en ont profité… et ceux qui ont perdu des clients

Source : 20 Minutes.fr

Une utilisatrice de téléphone portable.

Une utilisatrice de téléphone portable.

TÉLÉPHONIE – La volte-face a coûté des clients à France Télécom et SFR…

La grande confusion qui a entouré la hausse de la TVA au 1er février dernier a laissé des traces dans le secteur de la téléphonie mobile. Avant de se rétracter, France Télécom et SFR avaient annoncé qu’ils souhaitaient augmenter les tarifs de l’ensemble de leurs contrats mobiles existants. Ce n’est qu’au début du mois de février  que les deux opérateurs ont  finalement décidé d’imiter leur concurrent Bouygues, et de ne répercuter la hausse de la TVA que pour les nouveaux contrats signés. Une volte-face tardive et donc coûteuse, puisque de nombreux clients avaient déjà résilié leurs abonnements.

>> Téléphonie mobile et Internet: Où en sont les consommateurs après la hausse de la TVA? A lire sur 20minutes.fr…

SFR et France Télécom perdent des clients

SFR a annoncé une perte nette de clients comprise entre 50.000 et 60.000 abonnés depuis le début 2011. «Avec l’histoire de la TVA, notre taux de désabonnement a été assez important en janvier et février», a reconnu Pierre Trotot, son directeur financier, mardi lors d’une conférence téléphonique. France Télécom a également annoncé avoir perdu des clients. Mais l’entreprise assure être globalement à l’équilibre en termes de gains et de pertes d’abonnés en début d’année.

Ce sont clairement ces deux opérateurs qui ont payé au prix fort le manque à gagner du secteur. Le PDG de SFR, Frank Esser, a assuré que l’impact sur les ventes était de l’ordre de 300 millions d’euros, tandis que France Télécom a calculé une réduction de ses ventes de l’ordre de 130 millions d’euros en 2011.

Bouygues en profite

Lors de la conférence de presse d’annonce de ses résultats, mardi dernier, Martin Bouygues a fait état d’un effet «extrêmement positif» sur les ventes de Bouygues Telecom, lié à la décision de la société de ne pas répercuter la hausse de taxe sur ses forfaits mobiles.

Sans toutefois chiffrer l’impact global de la TVA sur les comptes, Martin Bouygues a parlé d’une hausse «significative» de son nombre d’abonnés. Bouygues Telecom, qui comptait 11 millions de clients mobile à la fin décembre 2010, reste le troisième opérateur français, derrière les 21 millions de clients de SFR et  les 26,9 millions d’abonnés mobile de France Télécom.

Free en embuscade

Iliad, la maison mère de Free, a confirmé ce mercredi le lancement de son offre de téléphonie mobile début 2012. L’entreprise ambitionne la couverture de 27% de la population française avec son propre réseau d’ici à janvier 2012.

«Le déploiement du réseau progresse bien. On sera au rendez-vous début 2012. On est dans la dernière ligne droite et trimestre après trimestre, on a une réduction du risque d’exécution», a souligné le directeur financier lors de la présentation des résultats.

>> Les enjeux de la 4e licence mobile

Thibaut Schepman

Publicités

Catégories