Publié par : Papy40 | 15/10/2012

Vers un rapprochement entre SFR et Numericable ?

 

Source : ZDNet

Vers un rapprochement entre SFR et Numericable ?BusinessLes deux groupes mèneraient des discussions depuis une quinzaine de jours. Vivendi chercherait en effet à se désengager du secteur des télécoms.

Nouvelle concentration en vue dans le marché des télécoms ? Selon une information de PC Inpact, confirmée par Le Figaro, Vivendi, propriétaire de SFR serait en discussion avec Carlyle, l’actionnaire principal de Numericable, en vue d’un rapprochement.

Les deux groupes auraient mandaté les banques JP Morgan, Goldman Sachs et Morgan Stanley pour mener à bien les discussions qui selon le JDD "avancent bien". Nos confrères s’appuieraient sur les indiscrétions "d’un acteur de premier plan du secteur en France".

On sait en effet que Vivendi chercherait aujourd’hui à se désengager des télécoms pour se concentrer dans les médias, notamment depuis l’arrivée de Free Mobile. Il pourrait alors céder SFR au câblo-opérateur ou créer un nouvel ensemble où il ne déteindrait plus que 49% de SFR contre 51% pour Numericable.

Valorisations

SFR est le numéro deux français des télécoms avec 20 millions d’abonnés dans le mobile et environ 5 millions d’abonnés ADSL. Numericable est le numéro un de la TV câblée mais surtout le numéro un de la fibre optique jusqu’à l’immeuble (FTTB) où il compte plus de 500 000 clients.

A l’heure actuelle, le réseau fibre de Numericable couvrirait un tiers du territoire français, pour l’équivalent de 4,6 millions de foyers. "C’est bien au-delà de notre principal concurrent," martèle Eric Denoyer son p-dg.

Bref, SFR profiterait largement de cette situation et pourrait donc exploiter le vaste réseau fibre de Numericable sans avoir à déployer le sien. Rappelons néanmoins que le gouvernement pousse plutôt la fibre jusqu’à l’abonné (FTTH) plutôt que le FTTB.

Reste la question financière. Numericable vaudrait un peu plus de 3 milliards d’euros mais est encore fortement endetté (à hauteur de 2,9 milliards). De son côté, SFR pèserait environ 15 milliards d’euros.

Au deuxième trimestre 2012 Numericable a généré 219 millions d’euros de chiffre d’affaires. La marge opérationnelle (EBITDA) a progressé en un an de 111 à 117 millions d’euros.

Pour le site économique BFMTV, "pour aboutir à une parité, il faudrait donc que le câblo-opérateur apporte à Vivendi une soulte, en plus de ses actifs. Des sources financières indiquent donc que les actionnaires de Numericable cherchaient donc actuellement à réunir des fonds pour cela –on parle de 8 milliards d’euros".

Mais dans la même temps, la valorisation de SFR risque de s’effriter assez vite compte tenu de résultats en baisse, résultats pénalisés par de nouvelles conditions de marché.

Pour son premier semestre, SFR a vu ses revenus baisser de près de -6%, à 5,76 milliards d’euros. L’Ebitda était en baisse de -5% à 1,8 milliard. Il s’agirait donc pour Vivendi de se séparer de sa pépite au plus vite afin d’éviter de perdre de l’argent dans l’opération.

Il est néanmoins difficile de savoir si cette dernière est vraiment sur les rails. "On est dans un marché très mouvant, tout le monde parle avec tout le monde et essaie de trouver des solutions", a déclaré une source au fait du dossier à Reuters, tout en jugeant prématurées les informations évoquées par Le Figaro.

Ni Vivendi, ni Numericable ne commentent pour l’instant cette rumeur…

Publicités

Catégories