Publié par : Papy40 | 22/11/2012

Orange : la LiveBox Play joue la carte de la puissance, des services et s’aligne sur la concurrence

 

Source : ZDNet

Business : L’opérateur historique annonce que cette nouvelle box est la plus sophistiquée et la plus puissante du marché. Elle sera disponible en février prochain. Pas vraiment d’innovations mais un alignement sur les box haut de gamme actuelles.

Orange a mis les petits plats dans les grands pour dévoiler sa nouvelle LiveBox. Plus de 1000 personnes étaient présentes pour ce spectacle à l’américaine animé par un Stéphane Richard sans cravate et s’essayant avec difficulté à l’exercice du ‘stand-up’.

N’est pas Steve Jobs qui veut mais le patron d’Orange a tout fait pour s’adapter à une belle mise en scène réglée au millimètre, faite d’effets de lumière, de présentations vidéos et même de chorégraphies… Dommage que la presse ait encore une fois été privée de questions…

Il faut dire que l’attente était forte. Si l’opérateur est de loin le premier FAI haut débit français avec près de 10 millions de clients, il a plus de mal à séduire les nouveaux abonnés que ses concurrents depuis plusieurs trimestres.

En cause, une box distancée technologiquement. Bouygues Telecom a lancé sa nouvelle box (Sensation) en juin tandis que Numericable a également dévoilé son boîtier qui joue comme ses petits camarades la carte de la puissance et des services. Sans parler de la Freebox Révolution ou d’Evolution chez SFR, plus anciennes mais bien plus évoluées que la LiveBox.

Facebook et Twitter sur l’écran de TV splitté

Après plusieurs années de travail et un investissement de plus de 100 millions d’euros selon les rumeurs, Orange a donc levé le voile sur la LiveBox Play qui se veut un concentré de puissance et de services.

L’opérateur historique continue à proposer deux boîtiers : un pour l’accès ADSL ou fibre, l’autre pour la TV. Le design tout en angles a été conservé mais le décodeur TV se pare désormais d’une robe noire laquée du meilleur effet.


Le boîtier TV

Le boîtier Modem

Sous le capot, pas vraiment de surprises mais un alignement sur la concurrence. La puissance est évidemment au rendez-vous avec une motorisation made in Intel avec le processeur Groveland (Intel Atom CE4257 à 1,2 GHz), également présent dans la BBox Sensation et la box de Numericable, et le double Wi-Fi pour regarder des contenus différents sur deux écrans.

Le décodeur TV est doté d’un lecteur Blu-ray 3D, d’un disque dur de 320 Go (80 Go gratuits, il faudra payer pour débloquer le reste), de 3 ports USB et met l’accent sur les services. L’abonné pourra ainsi surfer sur sa télévision (avec une télécommande à gyroscope dotée à l’arrière d’un clavier mécanique complet). Reste à vérifier l’ergonomie de ce service qui laisse souvent à désirer.

Comme la box de Numericable, la LiveBox Play joue la carte du social puisqu’il sera possible de regarder un programme et de réagir en même temps sur Facebook ou Twitter à travers un écran splitté. De quoi intéresser les chaînes de télévision, ou les inquiéter car chacune tente de mettre en place leurs propres stratégies sociales.

Pas d’infos sur le prix

Il sera également possible d’accéder à des applications optimisées pour l’écran de TV comme Deezer. Une cinquantaine sera disponible au lancement. Orange se place ainsi comme un acteur de la TV connectée.

On retrouvera bien sûr des jeux, en local ou en téléchargement. La box pourra recevoir une manette.

Le service de VOD a été revu et corrigé et Orange promet une recherche ergonomique et puissante des contenus et une technologie qui permet de trouver des films ou des séries en fonction de vos gouts (via l’historique). Une innovation qui exige également d’être vérifiée.

Le groupe propose également une application mobile liée à la box baptisée ‘Ma LiveBox qui permettra notamment de configurer à distance le contrôle parental.

L’opérateur historique a également annoncé son Cloud Orange qui permet à ses clients de stocker en ligne leurs contenus gratuitement, de manière sécurisée à 50 Go d’espace et d’y accéder quelque soit le terminal ou l’OS. Le service sera proposé à partir de décembre aux abonnés d’un contrat Origami.

Dès février, la capacité de stockage sera doublée à 100 Go pour les clients de la LiveBox Play et pour les clients 4G.

Fibre à 200 Mb/s dès février

Cette nouvelle box sera lancée en février prochain mais des précommandes sont d’ores et déjà ouvertes. L’opérateur n’a absolument pas abordé la question des tarifs : le prix de la location sera-t-il plus élevé que la génération précédente (3 euros par mois).

Elle est destinée aux abonnés ADSL, VDSL2 mais aussi fibre optique. Orange annonce d’ailleurs avoir franchi le cap des 150 000 clients et annonce la possibilité de passer à un débit maximum de 200 Mb/s dès février prochain. Cette fibre dopée permettra-t-elle à l’opérateur d’atteindre 1 million de clients fin 2014 ?

Finalement, que dire de cette offensive d’Orange ? Cette LiveBox Play ne surprend pas vraiment mais concentre les technologies actuelles en matière de box haut débit proposés notamment par Free, Bouygues Telecom ou Numericable.

L’opérateur ne propose pas de fonctions exclusives mais rattrape son retard face à la concurrence. Et c’était sûrement son premier objectif. Un alignement qui agace d’ailleurs un peu. Un concurrent d’Orange nous explique ainsi "être déçu" et constater que cette LiveBox s’est "inspirée des spécifications" de sa propre box.

Publicités

Catégories