Publié par : Papy40 | 01/07/2016

Windows 10 : Microsoft rend enfin plus claire sa fenêtre de notification

 

Source : ZDNet

Business : A un mois de la fin de la gratuité de Windows 10, Microsoft écoute enfin les critiques des utilisateurs et propose un pop-up de notification qui laisse vraiment le choix.

Comme nous l’indiquions mardi dernier, Microsoft va bel et bien modifier sa fenêtre de notification invitant les utilisateurs à passer sous Windows 10. A un mois de la fin de la gratuité du nouvel OS, Redmond assure avoir entendu les critiques (une fois encore) et entend jouer la transparence.

"Depuis que nous avons introduit cette nouvelle approche de mise à jour pour Windows 10, les retours que nous avons reçu de nos clients la trouvent déroutante. Nous avons travaillé dur pour prendre en compte ces retours et cette semaine, nous diffuserons une nouvelle expérience de migration avec des options claires pour mettre à jour immédiatement, à une date définie ou pour décliner l’offre", indique à The Verge Terry Myerson, responsable Windows chez Microsoft.

Il faut dire que cette notification était loin d’être limpide. D’abord cliquer sur la croix de fermeture de la fenêtre vaut consentement. D’autre part, l’option permettant de refuser la mise à jour pouvait être jugée trop peu visible.

Preuve que la firme a tenu compte des critiques cette fois, la croix de fermeture du pop-up ne déclenchera plus la planification de la mise à jour et les trois choix : mettre à jour immédiatement, à une date définie ou décliner l’offre sont clairement affichés.

A noter que Microsoft fournira également du support gratuit pour les utilisateurs confrontés à des difficultés lors de la mise à jour, dont du support afin de rebasculer sur la version initiale de Windows.

Naturellement, Microsoft ne change pas de cap et continue de recommander de migrer sous Windows 10, présenté "comme la version la plus sécurisée de Windows", et ce de préférence avant la fin de la gratuité (après le 29 juillet). Si cette fin de gratuité est réellement actée, car rappelons que Microsoft entend équiper un milliard de machines d’ici la fin de l’année prochaine, aujourd’hui le compteur étant à 350 millions.

Publicités

Catégories