Publié par : Papy40 | 30/03/2017

Skype for Business s’attaque aux centres téléphoniques

 

Source : ZDNet

Technologie : La solution de communication unifiée de Microsoft veut s’imposer dans le secteur des IPBX PABX en proposant de nouvelles fonctionnalités opérationnelles et de gestion. Le tout intégré à Office 365.

Microsoft s’attaque aux centraux téléphoniques d’entreprise avec la mise à jour de Skype for Business. Cette mise à jour met à portée des administrateurs IT des fonctionnalités très élaborées de standard téléphonique en mode cloud. De là à les remplacer ?

"Cette semaine, nous rendons public Auto Attendant et Call Queues, des nouvelles fonctionnalités d’appel avancées dans Skype for Business Cloud PBX" a déclaré Ron Markezich, vice-président du markéting Office 365 chez Microsoft, rapporte eWeek. Skype for Business Cloud PBX propose une suite de fonctionnalités avancées de central téléphonique privé (les antédiluviens PBX et plus récents IPBX, dit aussi IP BPX) utilisés dans les environnements de bureau et les centres d’appels.

"Auto Attendant fournit un système automatisé pour répondre et acheminer les appels entrants en utilisant des entrées de pavé numérique et la reconnaissance vocale" explique Ron Markezich. "Call Queues permet de router les appels entrants vers le prochain opérateur disponible dans l’ordre où ils sont reçus".

Console d’administration en forme de tableau de bord dans Office 365

Pour les clients qui recherchent une plus grande visibilité de leur activité d’appel à des fins de support, Microsoft a également annoncé la preview de Skype for Business Online Call Analytics. Cette nouvelle console d’administration en forme de tableau de bord dans Office 365 propose aux utilisateurs des informations sur les problèmes pouvant affecter la capacité des utilisateurs à effectuer des appels, comme des problèmes de connexion réseau ou de casque.

Microsoft a également renforcé la sécurité de Skype for Business Online. Les nouvelles fonctionnalités incluent l’authentification par certificat, les politiques personnalisées sur l’utilisation des périphériques mobiles et les téléconférences, ainsi que l’authentification multifactorielle via PowerShell.

A l’été 2015 Microsoft avait déjà franchi une étape majeure dans la disruption des systèmes téléphoniques commerciaux traditionnels, avec l’ajout d’un réseau téléphonique public commuté (RTPC) (switched telephone network – PSTN). 

Au delà de la dimension IPBX, Skype se rue en direction de la réalité augmentée avec l’intégration de son service de vidéo conférence dans les lunettes HoloLens (lire : HoloLens : vous n’utiliserez plus jamais Skype de la même manière).

Dans le même temps Microsoft vient de décider la fermeture du siège de Skype situé à Stockholm (Suède) pour recentrer ses activités aux Etats-Unis. Microsoft a acquis Skype en 2011 pour 8,56 milliards de dollars. 120 emplois sont en jeu.

Publicités

Catégories