Publié par : Papy40 | 31/07/2017

Microsoft acte le principe de deux mises à jour majeures de Windows 10 chaque année

Source : Touslesdrivers.com

Microsoft vient de faire quelques annonces sur son blog au sujet de Windows 10.

On apprend tout d’abord que Windows 10 Creators Update est désormais disponible pour l’ensemble des utilisateurs via Windows Update. Depuis sa sortie début avril, la diffusion automatique de la Creators Update avait été limitée à un cercle restreint de machines avant d’être élargie à un plus grand nombre au fur et à mesure de la correction des problèmes de compatibilité grâce à de nouveaux pilotes et des patchs pour les applications. Dorénavant 100 % des utilisateurs sont donc censés avoir accès à l’édition 1703 de Windows 10 (build 15063 ou Redstone 2) et peuvent profiter de ses nouvelles fonctionnalités.
Cela étant dit, Microsoft confirme que le grand public va systématiquement bénéficier à l’avenir de deux mises à jour annuelles de Windows 10, l’une au mois de mars et l’autre en septembre. C’est d’ailleurs à peu près ce qui va se passer pour cette année 2017 avec Windows 10 Creators Update (avril) et Windows 10 Fall Creators Update qui, par déduction, pourrait donc sortir dès la rentrée de septembre si on tient compte de ce nouveau calendrier.
Selon Microsoft, il faut maintenant parler d’une cadence de publication semi-annuelle (Semi-Annual Channel) qui remplace les concepts Current Branch (CB) et Current Branch for Business (CBB) que l’on connaissait jusqu’à présent. La disponibilité et le support de ces mises à jour semi-annuelles de Windows 10 sera assuré par Microsoft pendant une durée de 18 mois pour chacune. Au-delà, s’il ne l’a pas déjà fait l’utilisateur sera obligé de passer à une version plus récente pour continuer à disposer du support technique et des mises à jour notamment de sécurité.

Calendrier de fin du support de Windows 10

Sachant tout cela, Microsoft est désormais en mesure de donner un calendrier précis sur la date de fin de chaque édition de Windows 10. Pas de panique pour les éditions Anniversary et Creators qui n’arriveront à échéance qu’en 2018. En revanche, les utilisateurs étant encore sous l’édition 1511 (Threshold 2) devraient vite effectuer la mise à jour.

  • Windows 10 1507 (RTM) : 9 mai 2017
  • Windows 10 1511 (Fall Update) : 10 octobre 2017
  • Windows 10 1607 (Anniversary Update) : mars 2018
  • Windows 10 1703 (Creators Update) : septembre 2018

La notion de Long-Term Servicing (LTSB) reste par contre d’actualité mais se nomme maintenant Long-Term Servicing Channel (LTSC) et vise à assurer aux entreprises un support d’une version particulière de Windows 10 pendant une durée de 10 ans. Les éditions Long-Term de Windows 10 ne sont prévues pour être publiées que tous les 2 ou 3 ans. La prochaine version Long-Term de Windows 10 ne devrait d’ailleurs pas être proposée avant 2019 !
A noter que cette nouvelle stratégie de mise à jour et de maintenance du système d’exploitation Windows s’applique également à la suite bureautique par abonnement Office 365 ProPlus.
Tout cela est censé offrir aux utilisateurs finaux mais surtout aux entreprises une visibilité à long terme sur l’évolution du système ce qui devrait leur permettre d’adapter leurs phases de test de de déploiement. Si une entreprise juge trop courte la durée de vie de 18 mois du système, il lui suffit de passer sur la branche Long-Term. Les fabricants de PC et développeurs d’applications vont bien évidemment également bénéficier de cette visibilité en pouvant adapter leurs cycles de développement.
Du côté de Microsoft, ces changements marquent encore un peu plus la volonté de Microsoft de fournir Windows 10 comme un service et non plus comme un produit fini que l’on achète et conserve tel quel pour X années. Mais comme nous le savons tous, les services ont un prix et Microsoft ne va probablement pas continuer de proposer éternellement son système phare gratuitement ou presque aux clients que nous sommes. Il faudra sans doute un jour passer à la caisse avec un abonnement mensuel ou annuel par exemple. Le concept de Windows as a Service (WaaS), si cher à Microsoft, prendra alors tout son sens.
Se pose aussi la question de la prise en charge matérielle. Il arrivera bien un moment où certains PC ne seront techniquement plus capables d’exécuter les dernières éditions de Windows 10. Il y a d’ailleurs eu une polémique à ce sujet la semaine dernière concernant la plateforme Intel Clover Trail (Atom Z2000 Series). Microsoft n’est pas encore très clair sur ces questions et il serait bon à l’avenir que lors de l’achat d’un PC ou d’une tablette, le consommateur soit parfaitement informé de la durée de vie logicielle du produit. C’est même devenu un critère d’achat de nos jours selon nous…

Publicités

Catégories